"La Croissance "Smart Green" est notre meilleure option pour un avenir socialement inclusif et économiquement soutenable." Carlota Perez

#Transition Digitale , #Transition Ecologique , #Sociétal , #Carlota Perez

"Nous sommes peut-être à la veille d'un nouvel âge d'or." Ecoutez Carlota Perez, l'économiste la plus respectée par la Silicon Valley.

L'Expérience de l'Histoire montre que nous sommes à un moment critique pour déterminer où nous voulons aller.


5 Révolutions Technologiques en 240 ans
 1771
La Révolution Industrielle (machines, usines, canaux)
 1829

L’ère de la Vapeur, du Charbon, du Fer, et du Rail

 1875

L’ère de l’Acier et de la Mécanique Lourde ( Électricité, Chimie, Génie Civil, Construction Navale)

 1908

L’ère de l’Automobile, du Pétrole, du Plastique, et de la Production de Masse

 1971

L’ère des Technologies de l’Information et des Télécommunications


Carlota Perez a démontré que les Révolutions Technologiques suivaient toutes le même modèle, avec une période d'installation (30 ans), une étape charnière avec l'éclatement d'une bulle, suivie d' un "âge d'or"d'une quinzaine d'années...à condition de ne pas se tromper de s(S)ens (direction et signification).

Nous sommes à une étape charnière. Elle a beaucoup de traits communs avec la période qui a suivi la crise de 1929:

 Chômage structurel
 Finance "Casino"
 Déqualification
 Investissements faibles
 Désespoir  Croissance atone
 Inégalités  Agitation Sociale
 Leaders Populistes Messianiques
  Xénophobie
 Migrations économiques
  On parle de stagnation séculaire
 Récession
  (et même dépression)

A cette étape, on identifie toujours un fort potentiel technologique, mais il manque une direction synergique claire. Pour s'orienter, il faut, selon Carlota Perez, deux conditions essentielles:

 1- Un Etat pro-actif qui fait pencher la balance

  •  en montrant un chemin clair vers l'innovation profitable
  •  en créant une demande suffisamment dynamique
  •  en réduisant les inégalités

2- L'émergence d'un nouveau mode de vie ...aujourd'hui, le "Smart Green"

Pourquoi le Smart Green?

  • Il tire parti du potentiel des TIC pour la Productivité, le Développement Global, et les Intangibles.
  •  Il fournit des pistes d'innovation pour tous les secteurs d'activité.
  •  Il promet une vie de qualité pour tous sur toute la planète.
  •  C'est déjà une tendance claire dans les comportements du monde des Affaires et de la Société.


Concrètement, c'est quoi le "Smart Green"? C'est une augmentation constante de la proportion de l’immatériel tant dans le PNB que dans les modes de vie.

Les révolutions technologiques détruisent des emplois, des compétences, et des régions, mais les besoins liés aux nouveaux modes de vie créent un Nouvel Emploi. Exemples:

  • Le mode de vie à l’américaine des banlieues
  • La vie cosmopolite de la Belle Époque
  • Le style de vie de l’époque Victorienne

 

Le "Smart Green", c'est la « qualité de vie » de l’ère de l’Information planétaire.

Mais le "Smart Green" ne se propagera pas avec la peur ou la culpabilisation. mais en suscitant le désir et l'aspiration.

Le "Smart Green" est la pente naturelle de la Révolution Numérique. C'est aussi le choix le plus intelligent.

La bascule des modes de vie vers le « Smart Green » a commencé (comme toujours) en haut de l’échelle des revenus et des niveaux d’éducation ainsi que chez les jeunes.

Pour ceux qui veulent "creuser" le sujet, il faut lire la remarquable note de prospective écrite par Gérard Valenduc, Chercheur associé à l’Institut syndical européen (ETUI) età la Chaire Travail-Université (UCL), Professeur retraité de l’UCLouvain et de l’Université de Namur. Une note qui s'appuie largement sur les travaux de Carlota Perez

La publication (16 pages) en français ou en anglais est téléchargeable gratuitement sur le site de l'ETUI. J'en conseille vivement la lecture.

"La phase actuelle de digitalisation de l’économie n’est pas une nouvelle révolution mais le point de basculement entre la période d’installation et la période de déploiement du paradigme basé sur les technologies del’information et de la communication. Les modalités et la durée de ce basculement ne sont pas déterminées par l’innovation mais par notre capacité à lui donner un objectif de développement socio-économique d’une ampleur semblable à ce qui a été mis en place lors de la phase de déploiement du paradigme précédent, après la Seconde Guerre mondiale. Cet horizon mobilisateur est celui d’une croissance qualitativement renouvelée, à la fois socialement inclusive et écologiquement soutenable. La transition digitale et la transition écologique devraient donc converger."  Gérard Valenduc.