La Créativité , élément clé de l'adaptation. Cédric Villani en a défini 7 ingrédients.

#Innovation , #Créativité , #apprentissage collectif permanent

"On ne sait pas comment naît une idée, mais on sait quels sont les ingrédients nécessaires à son éclosion."

Le RSA* avait, en 2016, consacré l'une de ses "Brèves" à Cédric Villani qui explique , de manière pertinente et enjouée, les 7 ingrédients de la créativité....une vidéo récemment republiée. (Elle est en anglais mais je l'ai résumée en VF ci-dessous)

*Le RSA (@TheRSAOrg) se présente comme "une communauté planétaire réunissant des personnes et des idées avec pour but de résoudre ensemble les défis de notre temps",

Les 7 ingrédients de la Créativité.

1- Documentation.

Qu'elle soit physique ou numérique, il est indispensable de retrouver ce qui a été fait dans le passé, car repartir de zéro, ça n'existe pas. On repart des résultats, des idées, ou de l'intention.

2- Motivation.

On ne sait pas bien ce qui la déclenche, mais c'est ce qu'il y a de plus important, mais aussi de plus difficile. Il faut une étincelle, et ça se passe (ou pas) dans nos têtes, mais elle peut venir de n'importe où, y compris d'un souvenir d'enfance...(on ne saurait trop souligner l'importance de l'éducation dès le jeune âge)

3- Environnement.

A chaque période de l'histoire, il y a eu des environnements favorables à l'apparition des idées et à l'innovation. Ca a souvent été la Ville...Persépolis, Paris, Londres...la créativité a besoin d'un écosystème.

4- Communication.

Si l'environnement est la clé pour avoir une nouvelle idée et pour démarrer un nouveau projet, pour le faire avancer, il faut communiquer et collaborer, ce qui, appliqué massivement, a été à la base du succès des plateformes gratuites.

5- Contraintes.

Ca paraît un oxymore, ou une contradiction mais c'est un ingrédient essentiel. De nombreux créatifs vous diront que, sans contraintes, il n'y a pas de créativité, pas d'idées, pas de création...parce que les contraintes, c'est ce qui vous oblige à passer l'obstacle

6 -Illumination et Méticulosité.

Il faut alterner l'inspiration et le travail méticuleux.

7- Chance et Ténacité.

Cette combinaison est l'ingrédient final. La chance ,c'est très aléatoire, mais c'est en insistant qu'on la provoque...


Nous sommes à un moment charnière où la Technologie se recentre sur l'Humain, ce qui donne un nouveau s(S)ens à la Transformation Digitale. Pour s'adapter, il faut tout revisiter avec un oeil neuf., et Cédric Villani cadre la manière de s'y prendre.


Pour Erica Volini, Global Human Capital Leader chez Deloitte, , qui vient de publier un article intitulé "Putting meaning back into work" (Redonner du Sens au Travail), c'est d'abord le travail lui-même qu'il faut rendre "créatif":

"Le défi aujourd'hui est que la plupart des organisations essaient de créer de la productivité, de la valeur, et même de l'impact à travers le cadre traditionnel "people, process, technology" Selon cette théorie, les progrès de la technologie déplacent le coeur du travail d'une série de tâches transactionnelles normalisées vers la résolution de défis invisibles aujourd'hui pour l'entreprise. Pour les résoudre, une série de schémas de processus ou de flux de travail automatisés ne sera pas le bon moyen. Il faut plutôt privilégier une démarche consistant à prendre du recul, faire un zoom arrière et réimaginer les résultats potentiels que le travail pourrait permettre d'obtenir. En reliant directement le travail à l'amélioration des résultats commerciaux ou de l'expérience client, on permettra à chacun de se sentir valorisé. Tous les collaborateurs pourront ainsi acquérir continuellement les nouvelles compétences dont ils ont besoin pour sécuriser leur vie professionnelle en leur offrant des occasions d'apprendre quelque chose de nouveau. Le travail peut être une force puissante, mais seulement si on le fait continuellement évoluer d'une manière qui optimise le potentiel humain. Pourtant, le travail est l'un des rares domaines qui ne relève pas explicitement d'une seule fonction organisationnelle. En plaçant le travail au centre - en le traitant non pas comme un processus, mais comme un flux qui doit continuellement changer de direction et générer de nouveaux résultats commerciaux invisibles - nous pouvons l'optimiser comme nous ne l'avons jamais imaginé".

La Technologie est ce qui rend tout possible. Mais la Créativité individuelle et collective est un élément essentiel de l'adaptation.