Benedict Evans : "Nous vivons la fin de la période d'accès à Internet mais nous ne sommes qu'au tout début de son utilisation."

#technologie , #Vision , #Transformation , #Mobile

Résumé et traduction: Christian Renard.

Benedict Evans est l'une des figures d'Andreessen Horowitz, l'une des entreprises de "Venture Capital" les plus réputées de la Silicon Valley. Avec lui, on regarde l'opportunité plutôt que la menace, et il la quantifie. Exemple du Retail: l' e-commerce US - Amazon compris - représente à peine plus de 1% des dépenses de consommation de la planète.Ci-dessous une sélection de 30 slides extraites d'une présentation qui en comptait 100 (lien vers vidéo (eng) ci-dessous)


Lors de sa présentation annuelle sur l’état de l’innovation lors du sommet a16z de novembre 2018, Benedict Evans, d’Andreessen Horowitz, fait le point sur "les logiciels qui dévorent le monde" ... et explique comment ils vont continuer à le faire dans les 10 prochaines années.

« Avec l'adoption quasi-généralisée du mobile, presque tout le monde est maintenant en ligne, et l’histoire de l’accès (à Internet) touche à sa fin», observe Evans, "nous sommes au tout début de son utilisation., mais l'essentiel de l’argent n' y est pas encore Si vous pensez que nous sommes actuellement dans une période de disruption, que dire des prochaines évolutions technologiques des grandes plate-formes - comme le machine learning- , qui devraient avoir un impact considérable sur les secteurs de la vente au détail, de la fabrication, du marketing, de la fintech, de la santé, du divertissement, etc.? Surtout quand la technologie commence à s'attaquer à des problèmes plus importants, sur des marchés plus difficiles, en descendant à des niveaux plus profonds (et plus structurels)?


"Près des trois quarts des adultes sur la planète ont maintenant un smartphone et la plupart des autres en auront un dans les prochaines années. Cependant, l'utilisation de cette connectivité ne fait que commencer. Le commerce électronique ne représente encore qu'une petite fraction des dépenses de vente au détail et de nombreux autres domaines qui seront transformés par les logiciels et Internet au cours des deux prochaines décennies ont à peine été touchés. On peut, après tout, estimer le montant total du commerce de détail mondial à 25 000 milliards de dollars,.
Pendant ce temps, les entreprises abordent de plus en plus de problèmes avec les logiciels et Internet, mais elles le font de manière nouvelle. Nous avons commencé avec des modèles supposant une faible pénétration de l’Internet, des vitesses réduites, une préparation limitée des consommateurs et un faible capital. Maintenant, tout cela est inversé. Nous avions l'habitude de visiter les sites d'annonces immobilières. Aujourd'hui, Opendoor vous propose d'acheter votre maison; Nous avions l'habitude de lire les critiques de restaurants. Aujourd'hui, on vous livre un repas chaud à votre porte. La Technologie construit de nouveaux types d’entreprises pour profiter de cette opportunité. Elles changeront la physionomie des industries où elles interviennent. L'intérêt deTesla n’est pas son impact sur l’essence, mais son impact sur la voiture. Netflix change la télévision mais Twitch aussi.
Enfin, dans la prochaine décennie ou même les deux prochaines années, Internet revisite ses fondamentaux: commencé comme un réseau ouvert, «sans permission» et décentralisé, il s'est ensuite développé (et c'était nécessaire) avec des réseaux centralisés. Nous avons donc passé une bonne décennie à parler des moteurs de recherche et du social. Aujourd'hui, le "machine learning" et la cryptographie font apparaître de nouvelles couches fondamentales, souvent décentralisées et sans permission, permettant d'analyser le sens, l'intention et les préférences, et de leur attribuer une valeur." Benedict Evans

La vidéo ci-dessous dure 27 minutes et comprend 100 slides. Pour les non anglophones, il faut cocher la case "sous-titres" puis sélectionner "sous-titrage automatique" et "français". Ce n'est pas parfait, mais on comprend les propos de Benedict Evans.

Alternative: j'en ai fait un résumé en français et en 30 slides qui vous permettra pendant quelques minutes de voir le monde avec les yeux de Benedict Evans...et ça fait du bien.

Le fil conducteur: pour entrer dans le 21ème siècle, il faut un nouveau regard sur le monde.


1- La planète est mobile et connectée.

2- L'opportunité "Retail"

La croissance de l'e-commerce est impressionnante...

...mais nous n'avons vu que la partie cachée de l'iceberg. L' e-commerce ne représente aux USA que 9% du Retail. Si l'on ajoute à ce dernier les dépenses concernant les bars et restaurants, le pourcentage tombe à 8%. Et si l'on isole les dépenses concernant les stations-services, appelées à disparaître d'ici 20 ans ( elles sont plus importantes que la totalité de l'ecommerce), les dépenses concernant les voitures, les pièces détachées, et l'entretien, (1000 milliards de dollars par an), qui seront profondément transformées ou recyclées dans les 10 à 20 ans, cela augmente l'opportunité.

Si l'on compare l'ecommerce aux dépenses de consommation US, il ne représente que 4% de l'opportunité .

Il en va de même pour la publicité en ligne. Dans un marché publicitaire à peu près stable, elle dépasse tous les autres secteurs . Mais si l'on ajoute la catégorie des dépenses marketing ( Direct Mail, Télémarketing, Promotion des Ventes, Evènementiel...ce qu'on appelait autrefois "below the line"), on peut déplacer dans cette catégorie l'essentiel de la publicité en ligne. Selon Benedict Evans, il est en effet erroné de comptabiliser dans la même catégorie que la publicité télévisée. (1) Il faut ensuite rajouter les dépenses logistiques et aussi le loyer des surfaces dédiées au Retail.


(1) WPP a annoncé le 26 novembre la création de Wunderman Thompson, issue de la fusion entre J. Walter Thompson et Wunderman. Cette agence qui regroupe création, data et technologie sera, selon un communiqué de WPP, «positionnée comme une fournisseuse de solutions «end-to-end» au niveau mondial». Stratégies.

Au total, les dépenses de publicité et marketing de la planète représentent 1000 milliards de dollars, et la publicité sur Internet représente moins d'1/4 de ce montant.

L' e-commerce américain - Amazon compris - représente un peu plus de 1% des dépenses de consommation de la planète. Le marché à saisir est donc considérable.

Mais ça va être plus compliqué. Il va falloir beaucoup d'argent et des taux de pénétration beaucoup plus importants. L'information et l'émotionnel seront au coeur de la compétitivité.

De nouveaux angles d'attaque des marchés

Les 2 stratégies du Retail, résumées par Benedict Evans : "Colis vs Préférence". Les "logisticiens" (livraison gratuitez le jour même + alimentaire) vs les "créateurs de tendances.", qui réveillent le commerce dans les grandes agglomérations.

Un nouveau challenge pour l'e-commerce: l'Alimentaire, pour lequel il faut un nouveau modèle, une logistique différente, et une nouvelle plateforme, mais le jeu en vaut la chandelle..

La France parmi les 4 leaders (dépenses par tête)

4 clés du succès pour les créateurs de tendances:

1- Instagram et You Tube

2- Location, Abonnement, Livraison à domicile, Réalité augmentée ou virtuelle

3- "Le loyer est le nouveau coût d'acquisition client

4- Le Machine Learning (Benedict Evans refuse parler d'Intelligence Artificielle)

A noter: Les barrières d'entrée sur les marchés ne sont plus liées au financement mais aux compétences ...digitales.


3- L'opportunité "Automobile"

Tesla décolle?

...mais quand on regarde le marché automobile, l'impact est encore très faible

4- L'opportunité "Finance"

La Fintech s'envole...

Mais où se situe la véritable opportunité?

Et quand on rajoute l'immobilier...

Des secteurs entiers vont être transformés grâce à de nouveaux types de solutions :

1- Une augmentation considérable des données accessibles.

2- De nouvelles attentes des consommateurs.

3- La suppression des bouquets

4- Le Machine Learning

.

5- L'opportunité "Santé"

1- Le Machine Learning change la découverte de nouveaux médicaments..

2- Le Social et les "wearables" changent les essais cliniques.

3- La programmation des gènes et des cellules permet de nouveaux types de traitement.

75 milliards de dollars consacrés chaque année à la recherche de nouveaux médicaments, mais l'opportunité ,c'est la transformation de 7 200 milliards de dollars de dépenses de santé

Mais quel est le coût total de la maladie? Et quelle valeur créer en étant moins malade?

6. Machine Learning & Cryptos: une nouvelle étape dans la construction d'Internet.

Les années Google et Facebook auront été celles de la centralisation et de la capture de l'intention, du sens, et de la valeur.

Extrapoler à partir de concepts abstraits

Le Machine Learning va donner du Sens...

...et une capacité déductive amenant à des recommandations ou déductions précises.

Un exemple Santé: l'analyse d'une radio à partir de 400 variables permet de détecter des maladies avant qu'elles ne se manifestent.

Et ça donne de super-pouvoirs aux humains.

L'Internet de 1993 était un réseau distribué,décentralisé, ouvert, sur lequel chacun pouvait développer des applications

Les premières couches applicatives ont été vite balayées...

Avec les "cryptos, c'est le retour d'un réseau distribué,décentralisé, ouvert, intégrant en plus la confiance, l'échange de valeur et son paiement.

De nouvelles couches , de nouvelles manières de trouver du sens ou des intentions, de construire des réseaux connectant les envies, les comportements, et la valeur.

En résumé, une planète globale et connectée, la véritable transformation de l'économie va commencer, et il n'est pas sûr que les plateformes actuellement dominantes soient les gagnantes d'une économie où de nouvelles couches - machine learning ( intelligence artificielle, ce sera pour plus tard) et cryptos vont "humaniser" la technologie et redonner leur chance aux entreprises qui sauront regarder le monde avec les yeux de Benedict Evans

Elles nous disent comment s'y prendre...