25 milliards de dollars en 24 heures. Alibaba réinvente le Commerce avec la Data, la Technologie, et le Retail…tainment.

Alibaba a fait du Festival des Célibataires  Chinois 2017 (#11.11) le plus grand évènement mondial du Commerce. Avec des chiffres ébouriffants:

• 25 milliards de dollars de ventes .
90%à partir d’un mobile.
• jusqu’à 325 000 commandes par seconde sur le Cloud d’Alibaba.
• 140 000 marques et commerçants.
• 15 millions de produits en promotion.
• 60 boutiques éphémères dans des centres commerciaux.
• 100 000 magasins associés équipés d’un système de paiement par reconnaissance faciale et de miroirs connectés pour un essayage virtuel des vêtements. Illustration – externe à Alibaba- ci-dessous:

• 500 000 échoppes et supérettes traditionnelles équipées gratuitement du système de paiement Alipay, avec des outils de gestion de stock (prédiction et réapprovisionnement).

JD.com, le concurrent, annonce, lui, 19,4 milliards de dollars, en progression de 50% cette année, mais…sur 10 jours. (Détails: ici)

Le Commerce et le paiement mobile dans les gènes des réseaux sociaux asiatiques.

« Asia : Digital Life, Real Billions »...c’était le thème d’une table ronde avec les Telcos asiatiques  au Web2010 de Loïc Le Meur. J’en avais fait un billet de ce blog, repris en 2015 (ici) . En voici quelques extraits:

  • Le modèle « B to C » supplante progressivement le modèle « publicitaire ».
  • La Corée a 15 ans d’avance sur l’Internet mobile, les jeux en ligne et les micropaiements. Il y a de multiples façons simples de payer en ligne , et la transaction moyenne est de US$10 , avec des « business models » prouvés et « exportables ».
  • La « socialisation » transforme les jeux en ligne. Le « Social gaming » sur les mobiles va devenir un mode d’interaction entre les marques et les consommateurs
  • L’Asie met en quelque sorte la « Française des Jeux » sur mobile : un modèle ouvert, une adoption massive, à la portée de toutes les bourses.

Dès l’origine, les asiatiques ont pris le contrepied des occidentaux avec les 3 mots-clés #commerce , #gamification, et #paiementmobile. Ils ont mis la technologie au service de leurs points forts…avec un “mission statement” qui, aujourd’hui, s’énonce ainsi: ” mettre en relation les acheteurs et les vendeurs, où qu’ils se trouvent dans le monde.”

Ca leur a permis de prendre beaucoup d’avance dans le “mobile”, un avantage stratégique important à l’heure du “mobile-1st” .

“Le e-commerce est devenu un véritable mode de vie, un hobby. Et ce sont surtout les comportements sur mobile et en particulier le paiement sur mobile qui sont les plus avancés : là-bas, les gens paient couramment leur café via leur smartphone, on voit des inconnus se prêter de l’argent dans une file d’attente en quelques clics. Des pratiques qui deviennent de plus en plus courantes en Occident, mais qui sont déjà la norme en Chine.” souligne Sébastien Badault, Directeur Général d’Alibaba France (Source: La Chine, nouvel horizon de l’innovation? Les Echos)

 

Aujourd’hui, avec 450 millions d’utilisateurs, Alipay, est le moyen de paiement favori des Chinois.

3 conséquences essentielles pour Alibaba:

1- c’est une source de données considérable.

2- ça augmente considérablement le Capital Confiance d’Alibaba

. 3- Ca démultiplie l’attractivité d’Alibaba vis-à-vis des marques, notamment les marques étrangères souvent échaudées par une approche en direct

 

Un écosystème en plein essor.

“Ce qui rend le 11.11 unique, c’est la capacité d’Alibaba de tirer parti de l’étendue et de la portée de son écosystème en y appliquant des innovations technologiques qui vont faire émerger le commerce de demain pour les consommateurs et les marques chinois. »

Une offre record : 140 000 marques offrant 15 millions de produits.
Une présence globale : plus de 60 000 marques internationales _de la beauté à la mode en passant par les meubles et des articles de sports dédicacés par des célébrités – accédant à plus de 500 millions de consommateurs chinois.
Cap sur l’Asie du Sud-Est, avec une sélection de produits – la Taobao Collection – réservée à 600 millions de consommateurs de 5 pays de la région (Singapour, Malaisie, Indonésie, Philippines, Thaïlande) via Lazada, la plateforme e-commerce leader de la région. voir ici.
Le projet « New Retail » : plus d’1 million de commerçants disposant d’un ensemble d’intégrations on/offline pour de nouvelles expériences d’engagement client. Lire ici l’analyse de Forbes pour qui le projet est une étape essentielle du rapprochement inévitable entre le online et le offline, même si son succès est loin d’être garanti.

• 60 « pop-up » stores dans 12 villes, en association avec 52 centres commerciaux et de smarques comme Estée Lauder. Ces « iStores » disposent de fonctionnalités technologiques nouvelles, comme le paiement à reconnaissance faciale, des didacticiels de beauté en réalité augmentée, avec le chaînon magique, la livraison online vers offline (O2O)
• L’initiative « Smart Stores » : plus de 1000 marques transformant plus de 100,000 espaces physiques en « smart stores » ( avec notamment un miroir magique permettant des essayages virtuels, un affichage d’informations produit en réalité virtuelle, et des distributeurs automatiques) 600 000 corners, et 30 000 points de service ruraux Taobao
• Le « Retail as Entertainment » : le 31 Octobre 2017, en avant-première de l’évènement du 11.11, la TMall Collection 2017, un Défilé de Mode sur le modèle « See now, Buy Now » retransmis en streaming où 27 marques (dont Furla, Guerlain, Victoria’s Secret, Ray-Ban, et Estée Lauder) présentaient leurs dernières collections, chaque spectateur ou téléspectateur pouvant acheter immédiatement l’article présenté à partir de son mobile ( pour ceux qui regardaient le show sur leur mobile, il fallait toucher l’objet sur l’écran ; pour ceux qui regardaient sur leur télévision, il suffisait de secouer son mobile ) ou le mettre dans son panier pour un achat ultérieur. …une expérience O2O spectaculaire.

• L’Engagement Consommateur : un jeu en réalité virtuelle pour créer du trafic vers les magasins et espaces physiques. Il fallait attraper la mascotte virtuelle de TMall (un chat) pour gagner des coupons et des avantages spéciaux à utiliser en online ou offline. Par ailleurs, un ensemble de jeux interactifs permettaient de gagner des « Enveloppes Rouges » remplies de billets (très populaires en Chine) pour un montant total de près de 40 millions de dollars.
• La plateforme et le réseau logistique Cainaio : près de 3 millions de collaborateurs mobilisés pour livrer plus d’ 1 milliard de colis, avec l’affrètement de charters pour livrer les colmis dans 10 pays d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie.

A noter: bien que centré sur la seule journée du 11.11, l’évènement  s’étend sur 2 mois. Lancé avec le défilé de mode, il se poursuit jusqu’au 12.12, l’autre évènement commercial d’Alibaba

Pour comprendre comment Alibaba est parvenu à  ce résultat, il faut lire l’analyse très complète de Michel de Guilhermier: La Pieuvre de Hangzhou Est Peut-être Encore Plus Puissante que Celle de Seattle !

D’autres détails, notamment sur l’origine de cette Fête des Célibataires sur le blog de Marketing Chine La « fête des célibataires » en Chine a encore battu des records
Un article signé par Claire .

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Share This