Aujourd’hui, pour se former mieux et plus vite, on se connecte et on apprend de ses pairs!

Publication originale en anglais le  27 May 2014.

 apprentissage en ligne 123rf0706028_m

 “L’Education sur Internet va prendre une telle importance que l’usage de l’email sera par comparaison l’équivalent d’ une erreur d’arrondi.” – John Chambers 1999

John Chambers, le CEO de CISCO avait raison, mais pas comme la plupart des gens l’ont compris à l’époque. Comme tout devient connecté, nous devons repenser nos idées sur l’éducation et la formation. Bien que l’éducation soit aujourd’hui moins omniprésente sur Internet que l’email, on y apprend massivement, notamment sur toutes les plateformes de medias sociaux. Mais les éducateurs et les formateurs n’en ont pas le contrôle. Qu’il s’agisse des tutoriaux en vidéos sur You Tube ou sous forme de « chats » sur Twitter, des groupes d’études sur Facebook, ou des communautés professionnelles sur Linkedin. Voire même Google +, qui  pourrait bien devenir la plus grande plateforme d’apprentissage social , car elle s’intègre avec les documents collaboratifs et le système de vidéos en temps réel « Hangouts »qui peut être enregistré automatiquement et rendu accessible sur You Tube.

Jane Hart a demandé aux professionnels de la Formation quels avaient été ces dernières années leurs meilleurs outils web pour la Formation. Voici le Top 10 de l’année dernière :

Image Top 10 outils web pour se former

Il est remarquable qu’aucun de  ces 10 outils  d’ “apprentissage”  n’ait  été conçu à des fins d’éducation.

Sur Internet, « travailler »  c’est « apprendre », et « apprendre » c’est « travailler».

 

L’Education, et tout spécialement l’instruction formelle sous une autorité quelconque perd du terrain par rapport à l’apprentissage individuel, ou, encore mieux, entre pairs.

Voici ce qu’en dit Dave Evans, le Chef Futuriste de Cisco:

« Bien sûr, ça va bien plus loin qu’une simple question de vitesses de réseaux ; L’Internet de Tout aura aussi un impact sur quelques-unes de nos hypothèses de base quant à  l’objet et à la nature de l’éducation. Aujourd’hui, tout le monde est à peu près d’accord sur le fait que le rôle de l’éducation est de transmettre du savoir. Mais si toute la connaissance du monde est instantanément accessible en ligne via un smartphone ou les Google Glass, quel impact sur ce qu’il faut enseigner à l’école ? Peut-être que l’éducation sera moins centrée sur l’acquisition des savoirs et plus sur la capacité d’évaluer, et d’utiliser l’information illimitée à laquelle nous accédons désormais. Peut-être enseignerons-nous plus la pensée critique, la collaboration, et les compétences sociales. Peut-être n’enseignerons-nous plus les réponses, mais la manière de poser les bonnes questions. »

Je ne pense pas que la question soit que le terme ” peut-être” soit approprié. On assiste  concrètement à un déplacement de valeur dans l’Education , avec moins de formation théorique dans  les écoles de commerce et plus  d’acquisition de connaissances dans les communautés de pratique. Change Agents Worldwide, composé d’agents  indépendants et de professionnels salariés de grandes entreprises est un exemple de cette nouvelle sorte de communauté d’apprentissage. Chaque jour est un jour de formation chez CAWW où plus de 60 membres partagent et coopèrent librement pour développer de nouvelles pratiques organisationnelles pas encore reconnues par les écoles de commerce. C’est maintenant qu’il faut développer  de nouvelles pratiques d’affaires , et il n’est pas possible d’attendre la validation théorique de ces  nouveaux modèles.

Voici ce qu’en dit Roger Schank, un “vieux de la vieille” de la formationr en ligne

Pour moi, la formation en ligne est morte, parce que chaque université s’y lance, et cela va  inonder le marché de « daube ». Je ne dirai pas la même chose pour l’Apprentissage par l’Expérience « Encadrée » (Mentorat).

 

image @gapingvoid

Cisco: by @gapingvoid

L’original de ce billet  a été sponsorisé par InnovateThink and Cisco.

1 Comment
Leave a Reply

Share This